La Verna, azken esplorazioak

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 15 Abr 2013, 22:42

Imagen
Haren aurkikuntzatik 60 urte bete berri direnean, La Verna gela erraldoian esploraturik gabeko lekuak daude. Azken hileetan Auscitain taldekoek eramaten ari diren lanen berri:
http://gaspeleo.over-blog.com/article-d ... 45301.html
http://gaspeleo.over-blog.com/article-e ... 52319.html
O.

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 23 Ene 2014, 22:25

Imagen
Euskal espeleologo guztien gela erraldoi kutun honetan lan gehiago:
http://gshp65.blogspot.com.es/2014/01/a ... u-gas.html
O.

Samedi 18 janvier, Serge Latapie
Nous étions 13, dont 7 du GAS, 3 du GSVO, 1 du GSHP, Serge Puisais et Mickey bien sûr.
Après un petit regard sur la photo de Dominique, à la cabane, nous nous engouffrons dans le tunnel de la Verna.
L'objectif du jour, pour le gros de l'équipe, est de trouver la faille de Lou Pétit Darrè, qui nous soufflerait un petit vent d'Arphidia,
Les acrobates Alain et Régis iront commencer à rééquiper le porche de +90 au dessus de la plage de galets, et qui se superpose a notre galerie.
Mais oui ! Ce porche des années 80 pour lequel des anciens du GSHP avaient bataillé : "Jean Marc Tillac, Philippe Virolleau et peut être aussi Pierre Batan ". En haut, on avait fouillé, mais on ne se souvient plus de grand chose. Enfin... surtout moi !!!
Mickey, lui, sait qu'il y a une petite galerie avec du courant d'air. Alors, on Y retourne !
Dans Lou Pétit Darrè, les équipes se constituent : un siphon de sable a vider, un des escalades à réaliser, et un fond de puits a désober.

Le siphon de sable a eu raison de l'équipe "pelles et seaux ", il restera toujours aussi bouché"
Les escalades sont terminées, après avoir atteint le haut de la galerie, du même type qu'Arphidia, creusée en régime noyé.
Seule la désob, au fond du puits terminal, laisse espérer une suite, grâce à l'acharnement et la motivation de tous. J'avoue que j'étais perplexe, mais quand Thibaut a senti le vent se lever, alors là!!!
Une sortie bien sympa. Ça m'a fait du bien.

Serge


admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 07 May 2014, 22:24

Imagen
Uste dut hau ipini gabe nuela:

Lundi 7 avril 2014
Escalade en salle. Suite et presque fin...

http://gaspeleo.over-blog.com/article-e ... 48053.html

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 02 Feb 2015, 21:59

GAS eta GHSP-koak larunbatean ibili ziren Sentazin. Madeleine Cabidocheren etxean ostatua hartuta, Arphidiarekin bat egin nahian aritu ziren:
http://gaspeleo.over-blog.com/2015/02/u ... grace.html
http://gshp65.blogspot.com.es/2015/02/we-la-pierre.html

Imagen

Eta ADES-ekoak, berriz, Madeleinekin berarekin egon ziren Tarben! Euskal espeleologiaren historia ezagutu nahian.
http://actualid-ades.blogspot.com.es/20 ... leine.html
Imagen

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 17 Mar 2015, 14:56

Imagen
Michel Douaten arabera, 30 m inguru geratzen zaizkie La Verna Arphidia sistemarekin lotzeko.
http://gaspeleo.over-blog.com/2015/03/v ... -vont.html
O.


Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...

Publié le 13 mars 2015 par Groupe Auscitain de Spéléologie

Retour vers Ste Engrâce sous un vrai soleil, enfin !

But de la manoeuvre , effectuer "vite fait" la jonction avec Arphidia par le passage au bas de l'ultime escalade de 2015.

La première étroiture vole vite en morceaux. Gilbert franchit ensuite deux autres étroitures successives contre la paroi Ouest et s'arrête au bout d'une douzaine de mètres sous une trémie très "craignos". Le courant d'air filtre à travers les éboulis. Terminé.

Deuxième tentative dans un puits situé juste au dessus de la perte principale. Nous descendons d'une vingtaine de mètres et nous nous arrêtons encore une fois encore sur des éboulis, environ 12 m en dessous de la plage des galets.

Visite au réseau 83 , notre dernière chance ... Là le courant d'air est beaucoup plus fort. Gilbert désobstrue et franchit un laminoir qui nous avait jusqu'alors échappé. Malheureusement le conduit devient rapidement impénétrable.

Une grosse désobstruction devra être programmée avec un maximum d'Amalgamés, au moins dix afin d'extraire les gravats de la désob. Arphidia est trente mètres plus loin, beaucoup moins selon Mickey.

Séance photo dans la salle, la grande galerie en dessous du siphon de sable du "petit Darrèr" et dans les rapides au dessus de la retenue. Il faudra revenir quand la rivière sera en crue car le débit est curieusement très faible.

Le lendemain, Gilbert nous joue "la star aquatique" dans la cascade de la Verna. Qu'est ce qu'il faut pas faire pour nettoyer son matos rapidos...

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 29 Jun 2015, 21:19

Imagen
Badirudi laster "Trou du vent d'Arphidia" eta PSM laster bat egingo dutela... Horrela diote behintzat GAS-ekoek:
http://gaspeleo.over-blog.com/2015/06/t ... entot.html
O.


Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !

Publié le 22 juin 2015 par Groupe Auscitain de Spéléologie
Trou du vent d’Arphidia. Ca se précise…
Ca commence par la virée de deux p’tits djeuns d’Amalgame (Mickey et Gilbert) qui vont inspecter le fond caillouteux de 2014. Ils constatent que la trémie terminale s’est partiellement vidangée dans ce qui semble être un méandre pentu.
Après avoir bougé quelques blocs , Guildo – malgré son physique de bodybuilder - arrive à passer dans le méandre . Il franchit une première étroiture et s’arrête un peu plus bas sur une deuxième plus coriace. Il faudra envisager une expédition plus musclée pour sortir les éboulis et élargir le méandre. Le courant d’air est toujours aussi violent et glacial.
Le 20Juin on arrive péniblement à réunir 7 Amalgamés pour attaquer le travail de mine. On aurait bien aimé avoir 2 ou 3 paires de bras en plus…
Le beau’f mets en place son « téléphérique » sur cable dès l’entrée . il guidera les gros bidons de 25 litres qu’a emmené Papou. Une déviation est positionnée à mi- parcours avec un Amalgamé courageux positionné à cet endroit, là où le courant d’air est le plus violent !
Toute la journée les bidons font leurs aller-retour incessants, le tas de gravats à l’entrée grossit de plus d’un mètre cube et le gouffre descend doucement mais sûrement !
La fracture ébouleuse du début a fait place à un beau conduit où cupules d’érosion et marmites ont fait leur apparition, témoins évidents d’une circulation d’eau provenant de la surface et confirmant que ce gouffre est bien une ancienne perte.
Le Dimanche nouvelle expé désob avec un groupe réduit à 5 personnes, trop peu pour envisager une évacuation des bidons éfficace. Il faudra revenir et motiver les troupes pour être au moins 10 Amalgamés…
Le beau’f atteint le terminus actuel loin derrière l’arrêt de Gilbert, il est à environ -20m , la fracture s’élargit et le courant d’air diffuse sur toute sa largeur (ce qui est appréciable !). Le conduit pénétrable s’enfonce toujours , grossièrement dans le même axe NW, et la Verna est entre 40 et 50 mêtres plus bas !
62ans après les premiers coups de pioche de Ravier, la jonction n’a jamais été aussi proche. La prochaine expé sera la bonne, c’est certain !
Merci à Mickey, Le beau’f, AGre, Papou, Raymond, Régis pour ce travail ingrat et frigorifiant dans ce qui va être à coup sûr la plus impressionnante des entrées du gouffre de la Pierre Saint Martin.

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 23 Jul 2015, 21:32

Imagen
Badirudi elementu berri bat erabiltzen ari direla La Vernako hormetako txoko guztiak esploratzeko (!!). Auch-ekoen blogean:
http://gaspeleo.over-blog.com/2015/07/u ... eeves.html
O.

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 03 Mar 2016, 21:05

Imagen
Auchekoak berriz ekin diote La Verna eta Arphidia lotzeko lanari! Alain Bressanek, gainera, argazki sorta ederra egin du.
http://gaspeleo.over-blog.com/2016/03/a ... passe.html
O.

admin
Site Admin
Mensajes: 1104
Registrado: 23 Nov 2010, 15:42

Re: La Verna, azken esplorazioak

Mensajepor admin » 23 Mar 2016, 14:49

San Martin Harria, kluben arteko elkarlanaren eredua. Ikas dezagun!
http://gaspeleo.over-blog.com/2016/03/u ... verna.html
Oier

Imagen

Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna

Publié le 21 mars 2016 par Groupe Auscitain de Spéléologie
L'équipe du Dimanche

L'équipe du Dimanche

Ca commence le Vendredi avec Mickey, Régis et Mathieu qui accompagnent "Le toff" et son drone dans la Verna pour tester la vidéo et surtout l'éclairage de l'engin en conditions "spéléologiques". Essai concluant avec cependant quelques modifs à apporter. La prochaine fois sera la bonne. En tout cas l'engin a vu bien avant nous et surtout de plus près les conduits qui percent le plafond de la Verna.

Samedi deux équipes avec un objectif : relier la Verna à Arphidia amont et se retrouver dans les plafonds de "la grosse" afin de faire enfin pèter le bouchon...

L'équipe d'Arphidia amont (Le beau'f,Mickey, Joël, Maxou et Agre) s'attaquent à l'extrème amont et Maxou fait quelques frayeurs à ses petits camarades en restant coincé derrière une étroiture particulièrement coriace. Pas de courant d'air de ce côté là , mais il n' y en avait pas beaucoup non plus dans le tunnel...

Pendant ce temps l'escalade ESPC est à nouveau positionnée sur la nouvelle topo et rééquipée jusqu'à +10. Arrêt faute de mèche efficace. A poursuivre car cette escalade se dirige vers la Verna distante d'une centaine de mètres quand même...

Elle se dirige vers la Verna et vers un point où l'équipe n°2 (Jean, Régis et Alain) poursuivent l'escalade n°1 de 2009 vers deux orifices en plafond en direction du "grand noir".
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna

Par chance le rocher est très compact et Jean se régale à grimper en traversée ascendante dans un fort dévers. Il vient d'obtenir avec succès l'agrément et le titre très envié de la confrérie très restreinte des grimpeurs de la Verna.

Le premier orifice se révèle trop étroit. L'escalade se poursuit vers l'Ouest en direction de ce qui semble être un grand puits remontant. Le vide se creuse et le dévers atteint maintenant près de 15m d'avancée. Un relais est installé à la base du puits remontant qui est visible sur une vingtaine de mètres jusqu'à ce qui semble être un pincement. Re-descente faute de goujons vers la base de l'escalade 30m plus bas avec un "gaz" unique type "torca del Carlista" et un gros pendule vers la base de l'escalade initiale.

Le Dimanche, l'escalade reprend et Marco (guide de la SAS la Verna) est convié à nous accompagner dans notre "ballade aérienne".
Sous le puits remontant

Sous le puits remontant

Faute de goujons, Jean s'arrête 20 mètres plus haut dans le puits qui ne se pince pas du tout et continue à monter et est visible sur une dizaine de mètres de plus. Bonne nouvelle : Le puits est parcouru par un bon courant d'air. La surface est à environ 70m plus haut.

Alors , nouvelle entrée dans le ravin d'Arphidia près du gros trou souffleur ou jonction avec Arphidia amont ? Ou les deux ??

La prochaine sortie nous éclairera c'est sûr !

Bientôt en ligne la vidéo de cette belle escalade...
Un Week end sous le signe du "gros gaz" à la Verna

Le récit de Jean:

Verna : Ni le ciel ni la terre



Tout à coup des cris émanent du fond de la salle, des hurlements synchronisés puis, plus rien. Le noir. Le vide et juste l'écho de la rivière. Je devine à cet instant les minutes qui vont suivre. Le moment sera inoubliable. Dans quelques secondes des spots vont s'allumer un à un. La salle va se dévoiler à moi petit à petit. Et moi, je suis au balcon et j'aurais le meilleur point de vue. Quelle aubaine pour ma première rencontre avec cette grande dame !

En ce début d'après midi un groupe de visiteurs vient de déboucher dans la salle de la Verna. Et nous, depuis ce matin, nous nous issons péniblement sur la paroi surplombante pour essayer de rejoindre une lucarne lointaine que l'on devine à peine avec les projecteurs de nos lampes.

Tout à commencé vendredi soir. Je retrouve mes compagnons d'Amalgame dans la charmante demeure secondaire de Madeleine à Saint Engrace. L'accueil est chaleureux et les flammes dansent dans la cheminée pour essayer de réchauffer cette ancienne bergerie joliment rénovée. Rapidement on commence à refaire le monde autour de la table et c'est seulement à l'heure où Cendrillon perd ses talons que nous empruntons les escaliers pour retrouver le confort des lits plus anciens que le tunnel EDF de la Verna.

Samedi matin deux équipes se forment : Christian, Mickey, Joël, Alain G et Maxime partent explorer les amonts d'Arphidia pendant que Alain B, Régis et moi nous tentons cette escalade dans la salle de la Verna pour essayer de jonctionner avec l'autre équipe. Car c'est bien cela dont il est question ce week-end. Une hypothétique jonction entre les amonts d'Arphidia et la salle de la Verna. Escalade est un bien grand mot quand il s'agit de se hisser péniblement d'une tige de fer de 8mm de diamètre à une autre. L'adjectif artificielle prend tout son sens et des frissons parcourent mon corps quand Alain me raconte le courage des précurseurs qui bien souvent partaient en escalade libre dès qu'ils le pouvaient ! Je crois cependant que pour notre projet, le courage n'aurait pas suffit. Jugez plutôt : 40m de paroi déversante de plus de 15m d'avancée protège la lucarne entre-aperçue. Il nous aura fallu l'aide des techniques modernes de progression et toute la journée pour atteindre notre objectif. Nous stoppons par manque de matériel mais la suite est bien là, la lucarne tient toutes ses promesses. Il faudra revenir demain pour en savoir un peu plus... Le retours dans la salle par un rappel en fil d'araignée dans cette immense salle est inoubliable et non sans rappeler un certain Python... Quelques minutes plus tard nous retrouvons le jour et une bière réparatrice au bar Burguburu. La soirée au coin du feu nous permet de faire le point sur l'avancement des explorations et de continuer à refaire le monde.

Dimanche, Marco un des guides de la salle nous accompagne. Tous ensemble nous nous retrouvons dans la Verna pour continuer l'escalade. Une quinzaine de mètres de plus dans la lucarne nous permettront de lever le doute : il s'agit d'un puis remontant, peut être une nouvelle entrée de la salle ? Mais pas un méandre qui rejoindrait Arphidia comme nous l'avions espéré.

Le week-end s'achève comme il avait commencé : autour de la table mais cette fois-ci au soleil devant chez Madeleine.


Volver a “Catálogo de Cavidades y Karst”

¿Quién está conectado?

Usuarios navegando por este Foro: No hay usuarios registrados visitando el Foro y 1 invitado